top of page
Rechercher
  • SJDD

Pour la Marelle, on signe à deux mains !


« Bébé Signe », un outil qui permet aux bébés (à partir de 6 mois)

de se faire comprendre avant de parler.



En tant qu’éducatrices et éducateurs, nous sommes très souvent confronté.es aux difficultés de communication verbale rencontrées par les enfants que nous accompagnons au quotidien. L’idée de pouvoir apprendre une manière différente de communiquer a dès lors été accueillie avec enthousiasme par l’équipe éducative.


Se faire comprendre et mieux comprendre.


Cet outil ludique, simple d’utilisation, permet aux enfants d’exprimer plus facilement leurs besoins, leurs souhaits et donc d’éviter certaines tensions liées à une non-compréhension. Mieux se faire comprendre et mieux comprendre les demandes permet d’éviter les frustrations et offre une relation plus saine et apaisée… que demander de plus, surtout dans un contexte institutionnel ?


Et pourtant, de nombreux autres avantages, non négligeables, sont également à relever. La familiarisation précoce à la communication, le développement de l’attention, de la mémoire, du contact visuel, de l’imitation et encore le développement de la notion d’association et la capacité de faire un choix, sans oublier le renforcement des liens adulte-enfant, pour n’en citer que quelques-uns.


Concrètement :



Pour commencer, il est préférable de choisir 3 à 5 signes parmi les 85 signes de bases et n’en ajouter un nouveau que lorsque l’enfant aura acquis au moins 1 signe. Il est important également que le signe soit ajouté à la parole et que l’adulte capte le regard de l’enfant.


Nos premiers signes


Après plusieurs séries d’exercices pratiques, que nous avons bien sûr réussis avec brio, nous décidons de choisir 5 signes utiles dans notre quotidien avec les enfants : eau, doudou, besoin d’aide, stop et désolé.





Il est évident qu’il nous faudra nous exercer et nous familiariser avec ce nouvel outil, mais il est également évident que l’équipe est convaincue des bienfaits de cette méthode de communication. Il suffisait de nous observer “signer” à tout va, les jours suivants, pour se rendre compte de notre intérêt.

Cet atelier nous a permis de nous familiariser avec cette méthode et d’en comprendre concrètement les avantages. Au-delà de cela, il nous a permis de communiquer en dehors du quotidien. Dans un contexte de travail, certes enrichissant, mais également complexe, ce genre de formation est primordiale ; elles permettent un recul nécessaire au travail déjà remarquable que font les éducatrices et éducateurs !


Le Réseau Bébé Signe Belgique.


Le réseau bébé signe regroupe tous les animateurs(trices) d’ateliers Bébé Signe en Belgique qui ont adhéré à la charte: https://www.bebesigne.be/la-charte.html


Pour davantage d’informations :


Pour L’équipe éducative de La Marelle,

Jenny Alavoine

Coordinatrice



142 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page